Quand parlent les images / Celine Rohmer. Editions Olivetan.

Pour cet arrêt aux pages, nous recevons aujourd'hui une auteure, docteure en théologie qui appréhende les textes bibliques, et notamment le Nouveau testament et plus particulièrement aujourd'hui l'évangile de Matthieu dans sa matière littéraire. J'ai le plaisir de recevoir Céline Rohmer pour son livre paru aux éditions Olivetan, Quand parlent les images, les paraboles dans l'évangile de Matthieu. 

Votre approche de l'évangile de Matthieu est littéraire, linguistique, et vous vous intéressez en particulier à une forme d'écriture, d'énonciation qu'est la parabole et vous dites dans la première phrase de votre premier chapitre « Les paraboles vivent moins d'être comprises que d'être entendues » p. 11 (la parabole se présente sous la forme d'un récit. Fait partie de la famille du langage figuratif, appartient au genre narratif p. 29 ;

p. 30 vous dites : Les paraboles racontent une réalité mais ne la décrivent pas, elles l'accomplissent.

Vous dites aussi que la parabole s'adresse à l'ensemble de notre être. p. 61. Les paraboles tissent un lien particulier, existentiel et réel, entre l'auditeur et le locuteur. Bref entre Jésus et moi. p. 68.

Vous posez la question du pourquoi dès votre chapitre 2. Pourquoi Jésus parlait-il en paraboles ? 

Lla parabole est aussi un outil, une forme de langage pour parler du Royaume.

Lles paraboles sont aussi imprégnées d'une forte dimension eschatologique p. 58, nous dites-vous page 58.

Pause musicale Je vous propose Céline Rohmer, une musique réunionnaise le maloya, avec la voix de Zanmari Baré. https://www.youtube.com/watch?time_continue=127&v=wsvnryo1Mqs

Nous avons évoqué la question de la compréhension de la parabole et j'aimerai y revenir en m'appuyant sur la notion de pacte parabolique dans votre chapitre 3 : Matthieu trace pour son lecteur un parcours possible pour pénétrer un langage parabolique. Matthieu propose un pacte parabolique qui exige un lâcher prise, un renoncement à la maîtrise de sens. Alors quoi ? Que faisons-nous de ces paraboles ? Et qu'en est-il des interprétations que nous avons de ces paraboles ?

Arrêt aux pages – Céline Rohmer, Quand parlent les images

Guylène DUBOIS


C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *