Le Sénégal, est un pays moderne.

La fumerie de Mbaling

Je n'ai pas l'intention ici de rappeler le concept de la décroissance, liée à notre vie quotidienne, comme la recyclage des déchets, le compost, l'économie de l'eau. Postures que nous avons du mal à acquérir par manque d'habitude, en raison de nos pratiques contraires à la conservation. Adeptes du juste consommé, emballage jeté que nous sommes. Entre Mbour et Warang, Warang la ville de la liqueur de Warang, la liqueur que dis-je, les liqueurs de Warang, fabriquées à base d'alcool et de fruits frais, que ce soit la passion, la noix de coco et aussi le chocolat – entre Mbour et Warang, se trouve donc la plus grande fumerie de poissons du Sénégal, la fumerie de Mbaling. Arrivent à Mbaling les poissons improprent à la consommation. Déversés sur une natte à même le sol, les poissons sont pris un à un et positionnés à la verticale, au-dessus d'un feu. La peau et les arêtes retirés, ces parties intéresseront les commercants gambiens. Une fois séchés, les poissons seront la base de sauce pour relever les plats de Tieboudiène. Rien ne reste de la pêche. Tout se consomme, soit directement dans l'assiette, soit par recyclage des poissons que nous ne consommerons pas diretement. Cette gestion alimentaire est un modèle d'organisation pour certains d'entre nous, enclins à jeter si ce n'est pas manger. Pas de détritus sur l'espace de cette fumerie. Tout est destiné au recyclage. Rien ne vient encombrer les poubelles. D'ailleurs pas de poubelle. Alors oui, bien sûr, les sacs plastiques bleus, roses, ornent les herbes de la savanne. Oui, bien sûr, des déchets s'amoncellent le long des routes. Y compris des déchets électroniques. Et ces routes sont nos poubelles des déchets considérés comme triés au-nord de la méditerranée. Pas de structure nationale pour trier nos trop pleins. C'est regrettable sûrement de constater cela. Mais à regarder la traçabilité de ces produits, nous aurons tôt fait de comprendre qu'une part de responsabilité nous incombe. Le Sénégal est un pays moderne.


 

 

Billet d’humeur de Guylène #5, Le Sénégal, un pays moderne

Guylène DUBOIS


C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *