De la fin du XVIII° siècle à aujourd'hui, les afro-américains se sont émancipés du culte religieux blanc. Les Negros Spirituals ont envahi les églises noires pendant le XIX° siècle, puis ont été remplacés par le Gospel grâce à Charles A. Tindley. La bonne nouvelle du Gospel a rapidement gagné en popularité, par le biais des compositeurs Thomas A. Dorsey et Lucie Campbell Williams, et, bien sûr, des choeurs, des quatuors, et des solistes. La puissance de cette musique est devenue fondamentale et donnera lieu au doo-woop ou à la Soul. Mais c'est surtout elle qui donnera la force à ce peuple opprimé pour affronter les injustices dont il fait face au quotidien.

 James Brown – Say It Loud

– Mahalia Jackson – How I Got Over

– Rev. J.C. Burnett – The Gospel Train Is Leaving

– The Clara Ward Specials (feat. Lillie Davis) – I'll Be Happy

– Rev. Kelsey – Little Boy

– The St. Paul Baptist Church of Los Angeles – I'm So Glad Jesus Lifted Me

– Thomas A. Dorsey & Marion Williams – Precious Lord, Take My Hand

– Mahalia Jackson – In The Upper Room

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Black Power : #8/1 L’arrivée du gospel

Benoit Nier


Benoit, pianiste amateur, étudie en licence Musicologie à l'Université Paul-Valéry de Montpellier, et suit parallèlement des cours d'orgue au Conservatoire de Montpellier. Il présente l'émission Black Power, diffusée un dimanche par mois à 20h30 , dans laquelle il nous parle de l'histoire et de la musique du peuple afro-américain, du début de l'esclavage jusqu'aux années 1980.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *