Béatrice Malige-Dufrenne, notre envoyée spéciale au Festival de Cannes, nous donne son regard sur cette édition 2019.

 

Focalisation sur Bill Murray, acteur du film de Jim Jarmush

Bill Murray s’impose avec d’autres acteurs choisis par le réalisateur Jim Jarmush « parce
qu’ils les adorent » et qu’il a même écrit le scénario de son film « The dead don’t die » en
pensant à eux. A la conférence de ce mercredi 15 mai, tous étaient présents et Bill
Murray fidèle à son humour, a trouvé que Cannes était « terrifiant », faisant allusion au
film . A une question sur le choix de tourner dans un film de zombies, il a répondu par
une boutade, traitant Jarmush de « manipulateur » qui l’a inondé de cadeaux et d’argent,
et plus sérieusement parce qu’il avait trouvé le script « amusant » et que Jarmush était
« un homme qui vit dans un monde en noir et blanc, tout est question pour lui de jour et
de nuit. » Puis à une question sur la possibilité de gagner un prix à Cannes, il a balayé la
question affirmant : je travaille pour gagner ma vie. Et il a ajouté : « il y a deux choses, le
travail sur le tournage et ma préoccupation pour la planète, qui se retrouve dans le jeu :
c’est une chose que j’exige de moi et j’essaie de faire de mon mieux. Je suis sur un radeau
de glace, je reste debout, espérons qu’il ne va pas fondre. »

BLOG – Ciné Plus, Le regard sur Cannes 2019 de Béatrice Malige-Dufrenne. #1, Focalisation sur Bill Murray #1

Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *