La Graine : Gérard STRAUMANN

Après l’inquiétante chaleur qui a régné durant tout l’été, ici et ailleurs, après le départ tonitruant de Nicolas Hulot du gouvernement Philippe, et le cri d’alarme qu’il ne cesse de pousser, Le domaine des Possibles est aujourd’hui de retour et toujours décidé à explorer avec vous, tous les champs du possible, toutes les alternatives au libéralisme débridé et au dérèglement climatique galopant. Et, aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est dans ce but que nous avons choisi pour ce retour  de vous parler d’argent.

Dans un monde où l’argent, les banques, la bourse et le grand capital sont de plus en plus déifiés, et où la spéculation financière prends des proportions effrayantes, des militants de plus en plus nombreux, des penseurs, des économistes, qu’ils soient atterrés ou non, continuent à se pencher sur la recherche de solutions alternatives. Et quand on parle d’argent, une des alternatives qui s’offre à nous et que la loi nous autorise à mettre en place est la monnaie locale.

A Montpellier, c’est dans le cerveau de l’association ADESL que s’est mise à germer l’idée, il y a plusieurs années déjà, de créer « La Graine », une monnaie locale pour le bassin économique Montpellierrain.

En quoi une monnaie locale est une alternative au système libéral outrancier dans lequel nous vivons, et donc, par voie de conséquence, une alternative au dérèglement climatique ? Pourquoi et comment l’argent peut il être une alternative au dérèglement climatique ? Qu’est ce qu’une monnaie locale ? Quel est son intérêt ? Comment ça marche ? Qui peut l’utiliser ? 

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Le domaine des possibles #11 : la graine, la monnaie locale de Montpellier avec Gérard Straumann

Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *