Les protestants du midi ont  leur journal régional et leur émission sur FM Plus 91 FM à Montpellier, animée par Nicolas Boutié, rédacteur en chef, et Guylène Dubois.

Le numéro du mois d'octobre 2017 c'est : Luther, il a osé.

La religion protestante dispose en France de médias. Ainsi, il y a un hebdomadaire national Réforme. Il y a des radios, comme FM PLUS que vous écoutez en ce moment, et puis il y a des journaux protestants, comme Le Cep, le magazine mensuel protestant des Cévennes-Languedoc-Roussillon. Et j'accueille une fois par mois son rédacteur en chef, Nicolas Boutié.

Ce numéro du mois d'octobre est consacré à Martin Luther, le fondateur de la Réforme en Allemagne. L'anné 1517 a été choisie comme année de naissance de la Réforme. Non pas que 1517 soit l'année de naissance ou de mort de Martin Luther. 1517 c'est l'année où Martin Luther déclare en 95 affirmations, son opposition à une pratique religieuse catholique. Il y est question de la pénitence, du péché. Et les 500 ans sont calculés à partir de cette année 1517. Nicolas Boutié, le titre de votre magazine protestant du mois d'octobre est : Luther, il a osé ! 

Christophe Jacon dégage de la pensée de Luther ce qui concerne la conjugalité. Ainsi Christophe Jacon commence son article en disant : Luther appelle au mariage tous ceux qui ne peuvent respecter le célibat et pour rester sur cette thématique C. Jacon cite Martin Luther L'homme ne devient un être humain qu'en trouvant la chair qui lui est destinée. On est très loin d'une théologie catholique du moyen âge, contemporaine de la Réforme naissante.

Didier Fievet pasteur à Toulouse, s'intéresse à la question de la mort.

Il y a un sujet central chez Martin Luther, la question de la lecture de la Bible, traité par Thierry Ziegler, pasteur à Valence.

Et puis il y a un tout petit encart sur la notion de la liberté pour Martin Luther. Alors, il n'est pas dit de quel texte sont extraites ces deux phrases, mais pour moi cette façon de définir la liberté dans la foi chrétienne, et plus précisément protestante est fondamentale peut pas être ou devenir protestant à leur lecture : Voici ces deux phrases : p. 9 Le chrétien est l'homme le plus libre qui soit au monde. Maître de toutes choses, il n'est assujetti à rien ni à personne. L'homme chrétien est, en toutes choses, le plus serviable des serviteurs : il s'assujettit à tous. Par la foi, le chrétien est affranchi de toute domination et toute loi. Par l'amour, à l'égard de chacun, le chrétien est en service. " extr. des Gorgées d'évangile, Bergers et les mages, 1997.

La deuxième partie de notre émission correspond Nicolas Boutié à la 2ème partie de votre journal. Sur quoi voulez-vous mettre l'accent les YMCA de Villeneuve les Avignon, la rencontre avec un inconnu Jérôme Bamberger, ou encore quand le scoutisme cévenol rencontre le scoutisme sri-lankais. Peut-être le label Eglise verte en France ? Ou le temple de Velaux

Les églises protestantes d'une même région se réunissent en assemblée, appelée synode une fois par an. L'ensemble des participants au synode du mois de novembre de la région Cévennes languedoc roussillon, s'intéresse au thème de la communauté. Vous Nicolas Boutié qui êtes responsable d'un média protestant, quelle est votre position sur cette question de la communauté protestante à laquelle vous vous adressez à travers votre journal ?

 

 

L’émission : Le Cep 2017 #611, le journal protestant régional avec Nicolas Boutié

Guylène DUBOIS


C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *