L'édito du rédacteur en chef du Cep, ici présent dans les studios de FM PLUS est un cri, une prise de parole pour les femmes. Vous nous dites d'abord que la parole des femmes s'est libérée. Les femmes du monde prennent la parole, émettent des opinions, mais vous estimez que le traitement du sujet par les médias est condescendant et que les femmes sont manipulées. Comment sont-elles manipulées Nicolas Boutié ? 

Le thème retenu pour ce numéro du mensuel protestant régional est la bienveillance. Un sujet à la mode nous dit Christophe Jacon, pasteur et rédacteur du journal Ensemble dans le Sud-ouest. 

Il y a un aspect médical de la bienveillance sous la forme de l'hypnose. Comment faites-vous ce lien entre la bienveillance et l'hypnose ? 

Pour le contexte biblique de la bienveillance, vous avez l'article de Corinne Lanoir qui donne cette définition : La bienveillance, c'est faire crédit d'une épaisseur aux textes comme aux gens, ne pas rester à la surface en pensant les avoir compris sans prendre la peine de les écouter, d'entrer dans leurs dynamiques, leurs tensions et leurs résistances, les respecteur, parfois essayer de faire un bout de chemin avec eux en partageant des solidarités, des intérêts communs, des questions, en faisnat état d'incompréhensions, de divergences. p. 8.

Pause musicale

Dans ce numéro du mois de mars du journal Le Cep, le journal protestant régional des Cévennes-Languedoc-Roussillon, vous vous intéressez à l'ensemble du Centre-Hérault. Ce vocabulaire est hermétique à qui n'est pas protestant depuis le 16ème siècle !

En écho à votre éditorial, Nicolas Boutié, vous avez un article signé Marjolaine Chevallier sur deux reines : Marguerite de Navarre et Jeanne d'Albret. 

Nicolas vous signez un troisième article, un article de météorologie sur l'observatoire du mont Aigoual. 

Vous avez changé de papier ? 

 

 

 

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Le Cep 2018 #616, La bienveillance, une grâce à vivre ensemble

Guylène DUBOIS


C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *