Cette chronique commence par une annonce qui nous a bouleversé à FM PLUS. Nous avons en effet appris le décès dans des conditions tragiques de Kathy Makaya. Kathy Makaya, a animé pendant plus de 20 ans, jusqu'en 2015 l'émission Black session. Une émission de plus de 3 heures, diffusée en soirée le dimanche. Kathy Makaya continuait régulièrement à rendre visite à FM Plus où elle a gardé des amis. Kathy Makaya était maman de deux petites filles d'un an et demi et 3 ans. Nos pensées vont vers elles aujourd'hui. Une cérémonie funèbre aura lieu à l'Eglise sainte Bernadette 250 rue du Truel, à Montpellier vendredi 13 octobre, à 11 heures.

@@@

Continuons cette rubrique nécrologique par un hommage à un fondateur et directeur de radio. Abdelmajid Daboussi, fondateur et Directeur de Radio Soleil, est décédé le 10 septembre dernier.
Surnommé "Amar", Abdelmajid Daboussi a été de tous les combats pour la diversité, dans sa vie comme sur les ondes. Journaliste et militant, il avait fondé à son arrivée de Tunisie le mensuel « Solidarité» dédié à la défense des droits des immigrés et "Radio Soleil" à Paris puis Nancy et St Etienne. Abdelmajid Daboussi a participé activement à la création de la Confédération nationale des radios associatives dont il a été président. Un président reconnu pour sa personnalité forte et chaleureuse, alliée à ses talents de médiation. Il a été l'un des fondateurs du premier GIP EPRA, le groupement d'intérêt public d'échanges et de productions radiophoniques, un lieu où les radios interculturelles siégeaient au CA aux côtés de la CNRA et de RFI, pour lutter ensemble contre toutes les discriminations.

@@@

Je terminerai cette chronique par un communiqué des radios membres de l’ARRA – Assemblée Régionale des Radios Associatives de la Région Occitanie (80 radios adhérentes). Ces radios réunies en AG le 9 septembre dernier à Toulouse ont écrit le txte suivant :

Début août, le gouvernement a annoncé brutalement la suppression des emplois aidés.
Cela représente 280 000 personnes qui vont se retrouver au chômage, ainsi privées d’expérience professionnelle et de formation, pourtant porteuses d’emploi.

Nos radios associatives, dont l’emploi aidé représente 20% de son salariat (1 100 personnes au national), sont mises en péril par ce gel et leur viabilité hypothéquée par les suppressions de postes qui en découlent.

Or, nos médias sont vecteurs d’une Communication Sociale de Proximité, assurant à travers nos territoires, la pluralité d’expression garante de la démocratie.

Les radios associatives sont des espaces de cohésion sociale et de formation à la citoyenneté et en accueillant des personnes dans le cadre du dispositif d’aide à l’emploi, elles jouent le rôle de tremplin, forment et permettent l’insertion dans la vie active.

Les radios associatives demandent donc aux décideurs et élus, une mobilisation urgente pour établir un moratoire annulant le gel des contrats aidés dans notre secteur qui condamne à court terme notre existence.

Par ailleurs, nous sommes solidaires du Mouvement Associatif, fort des plus de 140 000 associations qu’il regroupe en Occitanie, pour porter tous ensemble ces revendications.

Nous ne défendons pas la précarité, au contraire, nous ciblons la pérennisation des emplois !

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
L’info radio : Catherine Makaya – Abdelmajid Daboussi – Les emplois aidés dans les radios associatives

Guylène DUBOIS


Guylène Dubois arrive, le 1er juillet 2016, à la direction d'antenne de Radio FM-plus. C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *