Quel sera le bilan de cette saison à tirer pour les montpelliérains ? A en croire les mots de Patrice Canayer, " le staff se réunira la semaine prochaine ", avec l'objectif d'aborder toutes les lignes du livre de cette saison 2016-2017, à la loupe. Entre la trophée des champions, la coupe de la ligue, la coupe de France, le championnat et la Ligue des Champions, ce club héraultais, historique du handball tricolore avec ses 14 titres de champions de France, entrait donc, dans une nouvelle dimension.

En effet, le staff s'est retrouvé face à des problèmes qu'ils ne connaissaient pas forcement. Les joueurs, eux, confrontés à la fatigue des matchs et des déplacements, ont développé une expérience professionnelle hors normes. Avec des parcours remarquables dans les diverses compétitions, mais aucun trophée au bout de chacune d'entres elles, nous pourrions nous demander quel serait le véritable bilan à tirer depuis Septembre. 

Mais ce soir, c'était plutôt du coté festif que l'on abordait les choses. Face à une équipe alsacienne, reléguée depuis plusieurs semaines maintenant, les locaux n'ont pas ménagé leurs efforts pour remercier ce public, qui était présent partout où le MHB se trouvait, même à l'autre bout de l'Europe. Lors de la première période de cette 26e journée, les héraultais ont pris le match par le bon bout, en imposant un rythme trop soutenu pour le club de Selestat. Une défense très compacte et des intervalles en nombre en attaque, permettaient à Montpellier de mener 16 à 11 à la pause.

Le temps de boire un coup, et le match repartait déjà. Cette seconde période était lancée sur les mêmes bases qu'en première mi temps. Les montpelliérains font (presque) ce qu'ils veulent avec le ballon, en attaque comme en défense. En effet, avec une défense très haute, les locaux ont effectué de nombreuses interceptions. Ils pouvaient également compter sur un gardien en feu, Bellahcene. Sur le champ, Bonnefond, Simonet et Dolonec ont rythmé la base arrière avec l'intensité que l'on aime voir. Face à cette défense alsacienne, cela avait le don de faire trembler les filets, assez souvent. Le MHB solde sa victoire sur le score de 31 à 20, après une partie largement maitrisée et des vacances bien méritées.

Réaction de Ludovic Fabregas après ce match : 

Le travail est accompli ce soir, vous êtes satisfait ?

Oui c'est sur, il fallait finir sur une bonne note à domicile. On a pas pris à la légère cette équipe de Selestat. On sait que depuis qu'ils sont sur d'être relégués, ils jouaient à fond tous les matchs et se faisaient plaisir et ont même gagné à l'extérieur. On veut aussi que la fête soit belle pour ceux qui vont nous quitter.

Et le public aussi ?

On veut récompenser tout le monde. On est très content d'avoir gagné ce soir. Le public a été présent à tous les matchs car on a beaucoup joué à Bougnol, que ce soit en championnat, en coupes, et en Ligue des Champions, où y'avait vraiment des ambiances phénoménales sur le huitième et le quart. C'était donc une façon de remercier tout le monde et aussi tous ceux qui travaillent pour ce club.

Quentin Jacquet, depuis le Palais des Sports René Bougnol (q_jcqt)

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Sport – Handball – Montpellier termine la saison sur une bonne note

Quentin Jacquet


Journaliste sportif de passion, je tiens mon inspiration des gestes techniques de Ronaldinho, mes pronostics des frères Karabatic et la réflexion d'un arbitre de rugby. Je rédige et commente depuis mon plus jeune âge, cette passion pour le sport passe avant tout pour moi.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *