Dans ce 24eme épisode, après le rocksteady et ses chansons d’amour, les problèmes sociaux rattrapent la musique Jamaïcaine, les paroles s’endurcissent en même temps que la ligne de basse, et conquièrent la terre des anciens colons.

Subculture, une histoire de la musique #24 : Prolétariat, Skinheads et Reggae

Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *