Samedi 24 novembre est décrété comme Journée internationale pour l'élimination des violences contre les femmes portée à montpellier par le collectif Abolition 34 composé des associations Osez Le Féminisme 34, Amicale du Nid, CIDFF34, Mouvement du Nid, Zéromacho, Citoyennes Maintenant, Psyc & Genre. L’exigence de cette journée, pour les associations  réunies dans le collectif Abolition 34 est  que l’Etat français fasse appliquer la loi du 13 avril 2016 sur l’abolition de la prostitution sur tout le territoire, en y allouant les moyens nécessaires.  Avec nous pour comprendre les enjeux de cette revendication, Françoise Mariotti, Présidente du Comité Territorial AdN La Babotte

Cette loi est construite sur 4 points fondamentaux : la lutte contre le proxénétisme et la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle ; la mise en place par des commissions départementales de parcours de sortie de la prostitution pour celles et ceux qui souhaitent en sortir dont les femmes étrangères soumises aux trafics en situation régulière ou pas ; la prévention des pratiques prostitutionnelles et du recours à la prostitution ; l’interdiction de l’achat d’actes sexuels et la responsabilisation des clients.

La prostitution est une violence parce que la passe est un viol tarifé.

C’est dans les pays réglementaristes que la traite des êtres humains se développe le plus. C’est en Allemagne qu’il y a le plus de meurtres de personnes prostituées.

Voulons-nous cela ? Pour l’éviter il faut appliquer la loi et pour cela que la volonté politique soit sans faille, la formation des acteurs.trices et les moyens financiers suffisants.

Pause musicale Rihanna, Man down l’histoire d’une jeune femme, qui violée et poussée à bout, décide de tuer son agresseur. Le clip, très percutant fut tourné aux Caraïbes, référence à l’enfance de l’interprète barbadienne

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Vivre ensemble : Françoise Mariotti pour l’élimination des violences contre les prostitué.es

Guylène DUBOIS


C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *