Table ronde de la 28ème quinzaine des solidarités internationales du 18 novembre au 2 décembre 2017.

La notion de participation citoyenne part du principe que la force des gens ordinaires peut infléchir le cours des choses, peut infléchir les décideur.s et décideuseuses.

Les sociologues identifient 3 modèles de participation citoyenne : l'action publique qui se réfère à l'injonction des pouvoirs publics par les citoyens de la mise en œuvre des projets décidés par les élus, l'action collective qui se réfère aux luttes urbaines notamment et la mobilisation citoyenne. Et là il s'agit de co-production de projets portés par les décideurs, les professionnels et les gens d'en bas.

La mobilisation citoyenne c'est justement la thématique de la 28ème quinzaine des solidarités internationales, qui se déroule à Montpellier du 18 novembre au 2 décembre prochains. Autour de moi, à cette table, j'ai le plaisir d'accueillir :

José Fornairon, de la Maison des tiers mondes et de la solidarité internationale, coordinateur de la Quinzaie des solidarités internationles.

Monique Chaïbi, de l'Association France Palestine Solidarité et l'association Coup de soleil

Pierre Bourguet, vous êtes animateur du Collectif Ethique sur l'étiquette et du Centre de documentation des tiers mondes,

Michel Foures, pour l'association Espoir pour un enfant et maison des tiers mondes et de la solidarité internationale

Françoise Dubourg, pour la CIMADE et le programme Migrant'scène

et Nicole Nourigat, vous êtes correspondante de la Marche mondiale des femmes.

GD : chacun et chacune vous avez part active pour la bonne organisation de cette 28ème quinzaine. José Fornairon, vous êtes le coordinateur de cette quinzaine qui commence le 18 novembre. Comment percevez-vous cette 28ème édition ?

GD : chacun et chacune d'entre vous portez un morceau de la construction de la quinzaine. Monique Chaïbi de l'association France palestine solidarité, quel est votre mode de participation ?

GD : un tout autre univers avec vous, Pierre Bourguet, puisque vous êtes animateur du collectif Ethique sur l'étiquette. (mondialiser les droits humains au travail).

GD : je continue à faire ce tour de table. Avec vous, Michel Foures, c'est l'associatin Espoir pour un enfant, une association de secours immédiat et direct à l'enfance en détresse. Comment vous intégrez-vous à cette quinzaine de solidarité internationale ?

GD : je vous propose d'écouter Askan de Matta Fore, l'un des artistes du 6ème festival Solid'airs. https://www.youtube.com/watch?v=1b6WdgxozQU

GD : en table ronde dans les studios de FM PLUS, des représentants des associations actives pour la 28ème quinzaine des solidarités internationales, du 18 novembre au 2 décembre. Nous venons d'entendre …l'expression artistique est loin d'être absente dans cette quinzaine des solidarités Françoise Dubourg, de la Cimade ?

GD : Nicole Nourigat, vous proposez au nom de la Marche mondiale des femmes, une soirée avec les Dégommeuses. C'est à dire ?

GD : José Fornairon, gérer ce planning d'interventions associatives ne doit pas être une mince affaire.

GD : tout ce programme se retrouve que le site de la Maison des tiers mondes et des solidarités internationales. MTMSI.fr. Merci à tous et à toutes. Et excellente quinzaine ! Au revoir.

28ème quinzaine Solidarité internationale (QSI), les mobilisations citoyennes

More Articles for Show: Echos de la solidarité

Guylène DUBOIS


C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *