Dans ce 9eme épisode, parlons du précurseur du Rock’n’Roll, le Rythm and Blues, et de comment les acteurs et l’industrie de la musique ont su rendre la musique noire acceptable aux yeux, ou plutôt aux oreilles des blancs dans une Amérique ultra ségrégationniste au milieu du XXe siècle.

Subculture, une histoire de la musique #9 : Entre Blues et Rock’N’Roll, ou comment rendre la musique noire acceptable aux blancs avec le Rythm and Blues

Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *