Les églises protestantes de la région Cévennes-Languedoc-Roussillon disposent de médias. Des médias protestants qui ouvrent leurs rédactions à toute intervention qui n'est pas contraire à leurs principes de solidarité, de respect d'autrui et de l'environnement. FM Plus en est un, et le journal le Cep en est un autre. J'accueille comme chaque mois, Nicolas Boutié, qui est le rédacteur en chef de ce journal protestant le Cep. Bonjour Nicolas Boutié.

Le dossier du mois de février : La sexualité. 

Le Cep, février 2018

Le mois de février, c'est au choix le mois du carnaval, de la chandeleur, ou de la saint valentin. Au comité de rédaction national de la presse régionale protestante, vous n'avez choisi de parler d'aucun de ces 3 sujets, tout en vous approchant de celui de la fête des amoureux, vous avez choisi de parler de la sexualité. Et avec vous Nicolas Boutié, nous allons voir comment vous en parlez. Merci Nicolas d'être avec nous, sur les ondes de FM PLUS et bonjour.

GD : la sexualité, c'est mieux d'en parler dites-vous. Pourtant, s'il y a un lieu où la sexualité est tabou, c'est bien l'Eglise.

GD : il est intéressant de constater que les premiers mots de votre journal, du premier article, celui de Christophe Jacon, pasteur dans la région de Toulouse, sont « Depuis mai 68 ». Vous êtes dans le vent des commémorations, Nicolas.

GD : sur ce thème, vous n'hésitez pas à évoquer la question de la violence, avec l'article de Corinne Lanoir, professeure d'Ancien testament à la faculté de théologie protestante de Paris.

GD : et en parallèle, l'article de Céline Rohmer, professeure de NT à la faculté de théologie protestante de Montpellier. Toutefois, il n'est pas dans cet article question de sexualité, mais de la vision de la femme chez Paul.

GD : je trouve votre double page sur les jeunes et la sexualité particulièrement intéressante. Quand vous mettez en avant le travail de David Chareyron, enseignant d'art plastique mais aussi éducateur en sexualité chez les scouts et double page aussi intéressante grâce à la réflexion d'Edith Tartar-Goddet, psychosociologue.

GD : sur FM PLUS, nous parcourons le journal protestant régional le Cep, avec son rédacteur en chef, Nicolas Boutié. Un rédacteur en chef heureux, qui annonce dans son éditorial des abonnés en nombre croissant.

GD : nous avons vu dans cette première partie que le dossier de votre journal portait sur la sexualité. Mais ce journal ce n'est pas que le dossier. Vous avez rencontre Marie-Hélène Bonijoly, aumônière des prisons.

GD : et puis, Nicolas c'est vous qui ce mois ci signez l'article sur la spiritualité, avec les lieux de paix et vous avez choisi deux abbayes.

GD : ce numéro du cep du mois de février, est aussi un numéro où l'on parle de femmes protestantes. D'une part avec l'article de Katharina Schütz et idelette de Bure et d'autre part dans l'article Ludobible avec Pauline Kergomard inspectrice générale des écoles maternelles.

L'article de la radio : Ensemble en musique pour FM PLUS !

A FM PLUS, nous commençons l'année en  prévoyant déjà le début du printemps. Le mercredi 21 mars, de 19h00 à 23h00 nous serons ensemble au Rokstore pour une soirée du soutien au profit de  FM PLUS. Les artistes Hoox,  Leïla NegrauEmma Lamadji, mais aussi DJ Pablo ont répondu généreusement  à notre appel, en mettant leurs talents  musicaux au service de FM PLUS, dans la salle historique du Rockstore. Le Rockstore, c'est la salle de concert qui est adossée au temple de la rue Maguelonne. Je gage que nous pourrions trouver un souterrain, une porte mystérieuse qui relierait les deux établissements…Une soirée musicale vibrante, joyeuse et populaire vous attend, le mercredi 21 mars. Suivez-nous sur nos réseaus sociaux pour en savoir plus dans les semaines à venir et faites-moi, je reviendrai vous rappeler cette date. En attendant, les associations continuent à nous faire confiance. C'est la Fédération du théâtre amateur qui nous a rejoint ces dernières semaines. C'est la petite dernière. Jean-Pierre Arnal, le directeur de la Fédération pour le département de l'Hérault anime l'émission Microcoulisses. La toute première, c'est la Maison des tiers mondes, sise boulevard Louis Blanc à Montpellier qui grâce à Madeleine Guyot accueille semaine après semaine les défenseurs des opprimés de par le monde. Oui une radio associative locale, protestante ou pas, existe pour donner la parole à ces associations actives mais souvent négligées par les médias puissants et commerciaux. Allez, on y va en 2018 ! 

 

 

L’émission : Le Cep 2018 #615, La sexualité c’est mieux d’en parler avec Nicolas Boutié

More Articles for Show: Nouvelles du Cep

Guylène DUBOIS


C'est dans le cadre d'une carrière professionnelle dans l'univers du livre que Guylène Dubois a animé pendant 16 ans des émissions littéraires, théologiques et sur le livre numérique, à l'antenne de Fréquence Protestante, à Paris.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *