Une émisssion proposée par Christian Faure. 

ll  est des gens qui consacrent une grande partie de leur temps et de leur énergie à mettre sur pied des projets alternatifs qui s’inscrivent dans une démarche de partage, d’initiatives citoyennes avec des valeurs culturelles, des valeurs d’écologie et de fraternité. Il en est un de ces projets, et c’est celui dont nous avons choisi de vous parler aujourd’hui, qui est en train de naître du côté de Clémenceau, à Montpellier qui pourrait devenir une sorte de tiers lieu, de café philo, de cantine, d’espace culturel et social, de lieu de rencontres, d’échanges, de croisements, de connexions.

Les deux femmes qui portent ce projet aussi ambitieux que novateur se connaissent depuis leurs années de fac à Grenoble et ont rêvé depuis longtemps déjà de créer ce lieu. Après un parcours universitaire plus ou moins commun à toutes les deux elles sont parties, chacune de son côté, enrichir leur savoir de voyages intérieurs ou de voyages touristiques pour atterrir enfin dans la ville de leur choix, Montpellier.

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Le domaine des possibles : la nouvelle bridgerie

Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *