Artémidore a fait de l'élaboration des clés des songes un art accompli et une véritable science. Son travail a beaucoup inspiré les clés des songes qui lui ont succédé au cours des siècles pour répondre à une demande populaire toujours plus grande de comprendre ce que prédisent nos rêves. La popularisation des clés des songes s'est traduite au fil du temps par une folklorisation puis une vulgarisation qui ont rendu les clés des songes actuelles stéréotypées, sans âmes et sans valeurs.

Les références des illustrations ci-dessous sont : pour les deux premières : Le grand interprétète des songes, Pseudo-Cagliostro, Paris, 1870. p. 5-6. ; puis La Martingale onirique, éditée à Linz vers 1750-1770, ext. de Clés des songes et sciences des rêves, de l'Antiquité à Freud, ouvrage collectif, ed. Belles lettres et enfin la Table astronomique placée en appendice de l'édition de 1666 d'Artémidore ext. de Clés des songes et sciences des rêves, de l'Antiquité à Freud, ouvrage collectif, ed. Belles lettres. 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
La voix des songes : évolution des clés des songes #2, d’Artémidore à nos jours

Samuel COHEN-SALMON


Titulaire d’un Master de Psychanalyse et d’un D.U. de Psychothérapeute de l’université Paul Valéry - Montpellier III. Cette formation m’offre une ouverture à la psychanalyse freudienne et lacanienne mais je reste également très attentif aux théoriques et clinique de l’approche jungienne. L’analyse des rêves est un outil formidable et puissant de la connaissance et de la compréhension des mécanismes inconscients qui se basent sur le symbolisme et l’analogie pour dialoguer avec le conscient. Tous les rêves sont un message délivré au rêveur, encore faut-il le comprendre.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *