Un rêve quel qu'il soit ne dit rien de la structure psychique de l'individu. C'est ce que le rêveur dit de son rêve qui va informer le psychanalyste de la structure psychique du rêveur. Samuel Cohen-Salmon présente un exemple de rêve dans son émission, même si le psychanalyste a besoin de plusieurs années d'écoute pour identifier la structure psychique de ses patient.e.s 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
La voix des songes : L’intérêt clinique de l’analyse des rêves 1/3

Samuel COHEN-SALMON


Titulaire d’un Master de Psychanalyse et d’un D.U. de Psychothérapeute de l’université Paul Valéry - Montpellier III. Cette formation m’offre une ouverture à la psychanalyse freudienne et lacanienne mais je reste également très attentif aux théoriques et clinique de l’approche jungienne. L’analyse des rêves est un outil formidable et puissant de la connaissance et de la compréhension des mécanismes inconscients qui se basent sur le symbolisme et l’analogie pour dialoguer avec le conscient. Tous les rêves sont un message délivré au rêveur, encore faut-il le comprendre.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *