Chronique de Michel Théron. 

Débaptisage : des mouvements anti-racistes veulent faire enlever le nom de Colbert au fronton de nos lycées au motif qu'il a rédigé sur demande de Louis XIV entérinant et règlementant l'esclavage. Cela est juste. Mais doit-on aller jusque là ? Cela ne ressemble-t-il pas à une chasse aux sorcières ?

 

Au détour d’un mot : débaptisage

Michel THERON


Michel Théron est un écrivain, agrégé de lettres, docteur en littérature française et professeur de lettres honoraire en khâgne et hypokhâgne au lycée Joffre de Montpellier. Il est également rédacteur pour Golias Hebdo et Golias Magazine. Il pratique la photographie et la vidéo, et est aussi conférencier.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *