Chronique de Michel Théron. 

La perspective de permettre aux femmes célibataires ou homosexuelles d'avoir un enfant par procréation médicale assistée (PMA) pose un point de droit intéressant. En effet le droit des pays latins postule que l'individu n'est pas tout puissant et qu'il faut le protéger de lui-même. Ainsi, on ne peut chez nous déshériter ses enfants, vendre les composants de son corps etc. En  revanche chez les Anglo-saxons…la suite à l'écoute

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Au détour d’un mot : droit, la PMA

Michel THERON


Michel Théron est un écrivain, agrégé de lettres, docteur en littérature française et professeur de lettres honoraire en khâgne et hypokhâgne au lycée Joffre de Montpellier. Il est également rédacteur pour Golias Hebdo et Golias Magazine. Il pratique la photographie et la vidéo, et est aussi conférencier.


Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *