Marie-Agnès Salehzada accueille le poète James Sacré. D'origine vendéenne, instituteur puis se rend aux Etats-Unis fait de nombreux séjours à l'étranger. En 2001, s'installe à Montpellier. 

James Sacré écrit depuis l'âge de 12 ans, et publie sa première plaquette en 1965.

Une écriture ancrée dans la ruralité. 

Jardin d’Isis : Marie-Agnès Salehzada reçoit James Sacré ou l’écriture ancrée dans la ruralité

Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *