Annick Delefosse reçoit  Talaat El Singaby, directeur des Internationales de la guitare et Christophe Leparc, directeur du Cinemed, Festival international du cinéma méditerranéen.

Troisième semaine de la 22ème des IG.
Elle fait suite à une collections de perles et de concerts enthousiasmants: de Luz Casal émouvante et à guichets fermés à L'Opéra Comédie, à un Michael Chapman, lui aussi adoubé dans le village de Clapiers. Des canadiens Timber Timbre hier pour ravir le Rockstore ("la plus belle date de la tournée" dixit le groupe), sans oublier un Tomatito enjoué ou un Nino de Elche stupéfiant au Jam.
Dernière semaine  donc et un programme pléthorique qui verra Lucky Peterson jouer de l'Orgue Hammond en hommage à Jimmy Smith, François Hadji-Lazaro amuser nos bambins en musique, le blues-man de Baton Rouge Kenny Neal ambiancer les planches du Jam ou les Jamaïcains de Inna de Yard rafraichir les fondamentaux jamaïcains.
Et pour finir, samedi, un Opera Rom, quatrième du nom, dans la cadre majestueux de l'Opera Berlioz, avec Bireli Lagrene et Richard Galliano.

Le Festival du Cinéma Méditerranéen de Montpellier, tel un hôte attentif, concerné et chaleureux accueille toutes les voix cinématographiques de la Méditerranée pour les faire résonner, haut et fort. Qu’elles émanent du patrimoine ou des talents issus de nouvelles générations, d’auteurs connus ou d’émergences cinématographiques, quels que soient les formats dans lesquels elles s’expriment, court, long, animation, documentaire, fiction. Pour qu’elles expriment leur désir de création, d’échange, de rencontres. Ces voix revendiquent, témoignent, honorent, débattent, chantent parfois… qu’elles soient graves ou gaies, masculines ou féminines, francophones ou non, toutes trouvent leur écho au Cinemed, touchant le public, les artistes, les professionnels artisans de la Méditerranée.

Le Festival du Cinéma Méditerranéen est un rendez-vous, une invitation à la fête, surtout au dialogue interculturel d’un territoire par définition en mouvance : être à l’écoute de ses protagonistes, c’est en cerner les enjeux non seulement artistiques mais politiques et sociologiques. Aussi, Cinemed a entamé une discussion avec les pays de la Méditerranée et poursuit cette démarche. Après la Grèce, le Portugal, la Tunisie, c’est à l’Algérie qu’elle donne aujourd’hui la parole en recevant la jeune garde d’un cinéma en pleine effervescence, qui explose sur la scène internationale malgré les difficultés rencontrées pour le faire, une farouche volonté de création dont nombreux viendront témoigner en vous proposant leurs œuvres et des rencontres, constats et révélations d’un pays en mouvement.

Cinemed se réjouit de partager avec le public ses coups de cœurs au travers des compétitions et panoramas, un cinéma contemporain, inventif, novateur, témoin d’une Méditerranée en grande forme ! Et bien sûr, vous invite à découvrir de nombreux films en avant-première, à célébrer ses invités d’honneur, Dominique Cabrera, Merzak Allouache, Eric Tolédano et Olivier Nakache, deux fidèles du festival, venus pour la toute première fois avec leur court métrage, Les Petits souliers, ou l’histoire d’un beau parcours et d’une belle amitié…

Et parce que Cinemed est intimement attaché à ses amitiés, Le Festival du Cinéma Méditerranéen de Montpellier rendra hommage à un enfant du pays, Manuel Pradal, pour que sa voix résonne encore parmi nous.

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
Scén’Orama avec Talaat El Singaby – Internationales de la guitare – Christophe Leparc – Cinemed

Post navigation


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *